Quel échange avec vous ?

Nous rêvons d’un monde où l’interdépendance puisse se vivre au delà de la seule relation marchande, donc aussi au travers d’un moyen singulier et créatif : le dialogue !

Co-responsables

Nous souhaitons rendre nos services accessibles à toustes, vraiment.

Notre objectif premier étant de contribuer, en faisant ce qui nous tient à cœur et nous anime, à chaque fois que nous travaillons nous faisons le choix de donner notre temps.

Si vous partagez la vision que dans une société, nous sommes co-responsables les un.e.s des autres, que nous sommes reliées, que ce que tu vis est en lien avec ce que je fais et vice-versa, vous comprendrez que la viabilité et la pérennité de ce don dépend d’un contre-don.

En effet, notre temps de vie est soutenu par des biens et usages matériels, dont certains passent par le paiement de factures ; et par des structures sociales (caisses sociales, services publics) qui mutualisent des ressources (infrastructures, soin des enfants, logement, maladie, chômage…) financées par le paiement des cotisations et impôts.

Pour nous permettre de continuer nos activités, et nous permettre de continuer à les offrir de cette façon, vous pouvez donc contribuer à nos besoins matériels et sociaux.

Dans cette logique, votre contribution n’est pas le symbole de la valeur que vous attribuez à notre prestation. L’échange n’est pas marchand (il n’y a pas de marché et ce qui est échangé n’est pas le paiement d’un prix).

Ni gratuit, ni payant.
Nous contribuons, vous contribuez.
En conscience et librement.

Concrètement

  • En monnaie – Classiquement : un devis, une facture, un versement.
  • En nourriture – De qualité : local et bio, c’est l’idéal !
  • En biens, services ou usages – Vous avez, vous fabriquez ou vous faites : quelque chose qui nous intéresse (prêt ou don).

Vous pouvez choisir 1 façon ou un mélange des 3 ! Parlons-en simplement, mettons-nous d’accord.

Solidarité

A la co-responsabilité, on peut ajouter la solidarité : les personnes qui ont plus de moyens aujourd’hui cherchent à contribuer plus. Elles permettent ainsi à d’autres, qui ont moins de moyens aujourd’hui, d’accéder à ces mêmes services.

Pour se donner des repères communs (en France) :

Reconnaissance

Puisque votre contribution n’est pas un paiement et ne vient pas dire votre plus ou moins grande satisfaction, ni votre reconnaissance ; si vous voulez nous faire des retours, exprimer un mécontentement, une déception, une reconnaissance, une gratitude : nous vous proposerons toujours un temps de récolte et de bilan.